Campagne contre la dématérialisation des services

Suite à la publication de la carte blanche « Quand la fracture sociale se numérise… » (269 signatures), le Travail social en lutte mène une campagne contre la dématérialisation des services, publics ou privés, qui impacte l’accès aux droits sociaux et aux services fondamentaux.

Nous lançons un appel à mener des actions devant plusieurs services « dématérialisés », afin de porter la revendication principale de réouverture des guichets, mais aussi de mettre en lumière des mécanismes et des lieux concrets où la dématérialisation aboutit à la saturation du secteur social et à l’exclusion de droits. Cet appel est large: travailleuses sociales, usagers, citoyens…

Ne laissons pas l’exclusion numérique exacerber l’exclusion sociale !

Nos revendications sont simples:

  • un refinancement du secteur social au sens large, pour revenir à ses propres missions ;
  • l’obligation pour tous les services, publics ou privés, impactant de près ou de loin les droits des citoyen·ne·s, de maintenir un accès physique et humain, avec des personnes compétentes et correctement payées ;
  • le traitement rapide et équitable de toute demande faite par ce biais.

Les actions de la campagne ont été les suivantes:

Les commentaires sont fermés mais les trackbacks et pingbacks sont ouverts.